Les probiotiques pour maigrir !

Et si demain nous pouvions perdre du poids juste en nourrissant notre microbiote ? Utiliser les probiotiques pour maigrir c’est l’avenir !

Le microbiote : un deuxième cerveau

Notre intestin abrite ce que les scientifiques appellent désormais sans rire notre « deuxième cerveau ». Il a été découvert au début du XXe siècle par des médecins russe.

Il s’agit d’environ 100 000 milliard de micro organismes représentant une centaine d’espèces. Le microbiote, qu’on appelle aussi traditionnellement flore intestinale, pèse de 1,5 à 5 kg selon les individus.

Ces micro-organismes vivent en symbiose avec notre organisme et seraient selon les chercheurs les plus en pointe, une sorte d’organe en soi.

Ils nous seraient «transmis» au moment de la naissance par notre mère.

De fait, parmi les bienfaits des probiotiques les plus avérés, leur impact sur la composition de notre microbiote influencerait notre moral, et surtout, notre immunité.

Les ennemis du microbiote

Le pire ennemi de notre microbiote, ce sont les antibiotiques. Ils ont sur cette flore équilibrée l’effet d’un bataillon de CRS qui ferait partir les manifestants les plus pacifiques et laisseraient en place les casseurs.

Résultat, après un traitement antibiotiques, certaines bonnes bactéries sont décimées ce qui laisse le champ libres à d’autres membres du microbiote, plutôt nuisibles.

Le candida, un ennemi accro au sucre

Le candida albican, un champignon microscopique fait partie de cette faune nuisible qui profite des déséquilibres du microbiote.

Ce champignon se nourrit en priorité de sucre. Du coup il envoie des messages chimiques en direction de votre cerveau pour vous pousser à manger du sucre. En cela le candida albica peut vous empêcher de maigrir, entres autres désagréments (mycoses buccales ou vaginales).

Des microbes à avaler

Pour contrer l’effet des antibiotiques, et plus généralement pour rééquilibrer une flore intestinale perturbée par une mauvais alimentation, il est possible de réensemencer son système digestif avec de bonnes bactéries, les probiotiques.

Ce sont ces probiotiques qu’on trouve aussi bien dans certains yaourts qu’en pharmacie dans des préparations à garder au frais.

Ils sont aussi traditionnellement consommés sous forme d’aliments fermentés, en Russie et en Asie. Kimchi, choucroute, kéfir et autres légumes fermentés maison sont des sources de probiotiques maison qu’il est d’ailleurs possible de fabriquer soi même.

Utiliser les probiotiques pour maigrir

Mais au delà d’assurer l’équilibre global de l’organisme ou de lutter contre l’addiction au sucre provoquée par l’excès de candida albican, les probiotiques aideraient véritablement à maigrir.

Le constat est fait depuis longtemps : les individus obèses ont un microbiote différent des individus sains. Mais est ce la cause de leur obésité, ou serait-ce l’alimentation déséquilibrée qui cause cette différence ?

D’après les études les plus récentes, c’est le microbiote qui aurait un impact sur le surpoids. Il est aujourd’hui nettement prouvé que les probiotiques favorisent la perte de poids. Une méta analyse chinoise basée sur 25 études différentes portant sur 1900 adultes en surpoids a permis de conclure que les probiotiques pouvaient faire baisser l’indice de masse corporelle et le poids global des sujets.(1)

Selon ces chercheurs, plus la personne est en surpoids, plus utiliser des probiotiques pour maigrir est efficace.

Les probiotiques font maigrir…les femmes

Une étude récente a permis de découvrir que les probiotiques avaient surtout un effet minceur sur les femmes. (2)

Les chercheurs ont séparé deux groupes de personnes en surpoids, et leur ont fait suivre un régime hypocalorique pendant 12 semaines, suivies de 12 semaines de surveillance.

Un des deux groupes devait également prendre des probiotiques de la souche Lactobacillus rhamnosus.

Au bout des 24 semaines, les femmes du groupe qui consommaient des probiotiques avaient perdu deux fois plus de poids que les autres.

Bizarrement, les probiotiques semblent n’avoir aucun impact sur les hommes de l’étude.

La prise de probiotiques modifie même les taux de leptine, l’hormone de la satiété.

Quels probiotiques choisir ?

Il semblerait que le nombre minium de probiotiques efficaces soit de 1 milliard par prise. 8 milliards serait même nettement mieux.

Pour que vos probiotiques soient assimilés correctement sans être détruits par vos sucs gastriques, ils doivent être consommés sur un estomac vide.

Il faut prendre les comprimés de probiotiques le matin à jeun, et de préférence sous forme gastro résistante.

Pour ce qui est des souches, les probiotiques à privilégier sont les suivants :

Bifidobacterium lactis, Lactobacillus acidophilus, Lb. paracasei, Lb plantarum, et Lactococcus Lactis.

Les effets secondaires des probiotiques sont quasiment inexistants, en dehors d’un état général et d’un système immunitaire amélioré, bien sûr.

Donc, s’il y a bien quelque chose qui peut vous faire du bien sans vous faire du mal, vous aider à maigrir et vous redonner le moral, ce sont les probiotiques. Alors n’hésitez plus !

 

Références :
  1. Effect of probiotics on body weight and body-mass index: a systematic review and meta-analysis of randomized, controlled trials. International Journal of Food Sciences and Nutrition, 2016
  2. Effect of Lactobacillus rhamnosus CGMCC1.3724 supplementation on weight loss and maintenance in obese men and women. British Journal of Nutrition, 2013