Augmenter sa taille de poitrine

Comment augmenter sa taille de poitrine naturellement

Vous trouvez que vous avez des seins trop petits ? Vous n’êtes pas la seule : la taille de la poitrine est un complexe largement partagé. Mais la chirurgie, très peu pour vous ? Tout le monde n’a pas les moyens ni l’envie de passer sous le bistouri du chirurgien esthétique. Voici quelques astuces pour augmenter sa taille de poitrine en mode DIY.

Petite anatomie du sein

Les seins sont constitués de trois types de tissus : glande mammaire, fibres de soutien, et tissu adipeux (graisse). Le volume des tissus fibreux et des glandes ne change pas durant les années qui séparent la puberté de la ménopause.

En revanche, le volume des tissus adipeux varie en fonction des variations de votre poids. Si vous perdez du poids, vous perdez des seins, et si vous grossissez, vos seins prendront du volume, comme le reste.

Le volume des seins varie également en fonction du cycle menstruel car ils sont sous l’influence des hormones : oestrogènes et progestérone les font gonfler et les rendent plus sensibles, voire douloureux.

D’un bonnet A à C naturellement ?

En dehors des techniques médicales plus ou moins douces et plus ou moins durables — de la chirurgie esthétique lourde à l’injection de produits résorbables — il est possible d’augmenter sa taille de poitrine légèrement. Mais cette augmentation naturelle du volume restera toujours minime, il ne faut pas s’attendre à des miracles.

Cependant, cette légère augmentation du volume associée à un raffermissement des tissus et des muscles qui soutiennent les seins pourront nettement améliorer l’aspect global de vos seins.

Voici les techniques à privilégier pour augmenter sa taille de poitrine.

Massages des seins

Comme il stimule les fibroblastes, c’est à dire les cellules de soutien du derme, et booste la production de collagène; le massage des seins est un excellent moyen de favoriser la fermeté du buste et donc d’améliorer son volume en lui redonnant tonicité et galbe.

L’amélioration de la micro-circulation suite au massage aurait selon certaines un effet repulpant de la poitrine. Qui plus est le massage serait un excellent moyen de prévenir les cancers du sein.

Utiliser une huile simple comme l’amande douce, ou un produit spécifique buste et réaliser un massage des seins 2 fois par jour.

En cas de poitrine manquant de fermeté, côté aromathérapie, le macérat huileux de Bellis (paquerette) semble donner de bons résultats, et selon certains témoignages, favoriserait une prise de volume des seins. (1)

Musculation des pectoraux

Les muscles pectoraux sont situés sous les seins. C’est d’ailleurs l’aponévrose du grand pectoral qui soutient en majorité la poitrine.

Le fait de développer vos pectoraux va donc logiquement projeter votre poitrine vers l’avant, augmenter son volume apparent et améliorer son soutien.

Vous avez peur de vous transformer en culturiste et de perdre toute votre poitrine au bénéfice de votre musculature si vous travaillez vos pectoraux ? Pas de risque !

À moins de vous nourrir exclusivement de blancs d’œufs et de prendre des stéroïdes vous n’aurez pas le physique d’une culturiste, juste parce que vous développez vos pectoraux.

Exercices pour augmenter sa taille de poitrine :

Munissez vous de deux haltères de 1 à 2 kilos chacun ou de deux bouteilles d’eau pleines.

Pour chaque exercice, faites 4 séries de 20 rep, avec 40 secondes de pause entre chaque séries.

  • Développé-couché

Allongée sur le dos sur un tapis de sol, pliez légèrement les jambes, pieds à plat sur le sol. Le bas de votre dos doit être en contact avec le tapis.

Tenez un haltère dans chaque main, paumes face à face, pliez les coudes puis tendez les bras vers le plafond au-dessus de votre poitrine. Redescendez les coudes au sol et recommencez.

Inspirez en descendant les coudes au sol et expirez en les relevant.

  • Écarté-couché

Allongée sur la tapis, jambes pliées et pieds à plat au sol toujours pour protéger le bas du dos.

Bras tendus au dessus de votre poitrine, écartez les lentement jusqu’à les posez au sol. Votre buste forme alors un T. Relevez les bras à la verticale de la même façon et recommencez.

Inspirez en descendant les bras, expirez en les relevant.

  • Pull-over

Allongée sur le dos, jambes fléchies et pieds au sol. Un seul haltère tenu dans vos deux mains (comme un manche de hache).

Bras tendus à la verticale au dessus de la poitrine, faites descendre l’haltère lentement vers l’arrière de votre tête. Remontez l’haltère au dessus de votre poitrine.

Inspirez en descendant vers l’arrière, expirez en remontant

La phytothérapie hormonale ? À éviter

Palmier nain, fenugrec, houblon… de nombreuses plantes ont la réputation de stimuler la croissance des seins naturellement.

En fait ce sont des plantes donc l’action sur les hormones féminines est reconnue, mais aucune n’a encore réellement réellement prouvé sa capacité à augmenter le volume mammaire.

Quoiqu’il en soit, soyez prudente : la nature n’est pas toujours sans danger, en particulier quand on parle de stimulation hormonale.

Ainsi l’American Society of Plastic Surgeons a émis une mise en garde pour les femmes qui ont recours aux pilules aux plantes destinées à augmenter sa taille de poitrine : la plupart des produits vendus dans le commerce pour faire grossir les seins contiennent des ingrédients qui, bien que naturels, peuvent interférer avec un traitement médicamenteux en cours; ou pour certaines s’avérer cancérigènes. (2)

Une solution médicale

Lors d’une étude sur les effets d’une plante censée augmenter la densité mammaire, la combinaison oestrogènes + noréthistérone a eu plus d’effet que les plantes censées faire grossir les seins. La noréthistérone est un progestatif de synthèse; utilisé dans certaines pilules contraceptives et peut être utilisé pour retarder les règles.

Mais vouloir augmenter sa taille de poitrine en stimulant la production d’oestrogènes ou de progestérone, c’est aussi prendre le risque de favoriser l’apparition à long terme de cancer du sein. Ces médicaments sont donc utiles pour soulager certains symptômes mais ne devraient en aucun cas être utilisés dans un simple but esthétique.

Conclusion

Pour augmenter la taille de sa poitrine naturellement, mieux vaut choisir les méthode les plus sûres et les moins néfastes : Une alimentation équilibrée, sans carence, pas de régime trop strict, des massages chaque jour et de la musculation des pectoraux 2 fois par semaine au moins.

  1. Aromazone – Macérat huileux de Bellis, Bulletin qualité AZ.
  2. Women Taking Breast Enhancement Pills Swallow Empty Promises. ScienceDaily, 29 November 2004