Régime pour perdre du poids chez l’homme

Parce qu’on ne réagit pas de la même façon aux différents régimes qu’on soit un homme ou une femme, suivez nos conseils dédiés spécifiquement, ou le bon régime pour perdre du poids chez l’homme.

Les hommes croient plus longtemps que les femmes qu’ils peuvent manger tout ce qu’ils veulent sans grossir. Mais un jour arrive où l’inactivité et les années font apparaître cette bouée au niveau du nombril et ces poignées d’amour sur les hanches qui sont signes d’un excès de poids.

Non seulement tout ça n’est pas très esthétique, mais cette graisse abdominale peut être le signe que votre santé cardio-vasculaire n’est pas au top.

La bonne nouvelle c’est que les hommes perdent du poids plus facilement que les femmes. En partie grâce à leur musculature : ils ont naturellement plus de masse maigre que de masse grasse. Voici les meilleurs moyens de booster ses muscles tout en perdant du gras quand on est un homme.

21 ALIMENTS POUR UN VENTRE PLAT

Notre Guide Gratuit Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité

  • Mincir avec des repas délicieux et savoureux dès ce soir en saisissant votre adresse email ci-dessous
  • Accèdez immédiatement cet ebook et commencez à maigrir sans aucun engagement!

Éviter les régimes stricts

L’effet yoyo existe pour tout le monde. S’astreindre à un régime pour perdre du poids chez l’homme comme chez la femme met le corps en situation de stress, ce qui induit un « rebond » une fois le stress passé.

Une étude sur des adolescents a prouvé que ceux qui suivaient un régime pendant des années avaient pourtant tendance à prendre plus de poids que ceux qui n’en suivaient pas.(1)

Le nutritionniste Jean Philippe Zermati estime que 95% de ceux qui suivent un régime retrouvent ensuite leur poids de base, voire le dépassent.

Manger plus de protéines

Si vous cherchez le bon régime pour perdre du poids chez l’homme, sachez que cela signifie que votre masse musculaire occupe 35% de votre corps (contre 28% chez la femme). C’est votre meilleur atout.

En effet, les muscles sont de grands consommateurs d’énergie. Si vous les sollicitez régulièrement ils vous aideront à brûler votre excès de graisse corporelle. Vous serez étonné de constater que muscler vos bras ou vos jambes va vous faire perdre du ventre !

Et pour faire prospérer vos muscles que faut-il ? Des protéines. Consommer suffisamment de protéines aidera vos muscles à se reconstituer après une séance de musculation par exemple, ce qui leur permettra de bruler plus de graisse, même au repos.

D’autre part, il est prouvé que consommer des protéines permet de retarder la sensation de faim et de brûler plus de calories. (2)

Pensez donc à faire au moins deux séances de sport par semaine, du foot entre copains, du volley, ou de la musculation en salle… ce qui vous amuse.

Et pensez à augmenter votre ration de protéines tout en réduisant votre ration quotidienne de glucides : œufs, poisson, tofu, viande, sans oublier les lentilles, pois chiches et autres légumineuses. Les sources de protéines sont assez variées pour ne pas se limiter à l’œuf dur/blanc de poulet des culturistes (on a dit « perdre du poids », pas « devenir monsieur Univers »).

Ne pas craindre le gras

Enfin, n’ayez pas peur du bon gras. On a longtemps fait croire aux personnes qui voulaient maigrir qu’elles devaient s’astreindre à un régime à 0% de matière grasse. C’était une énorme erreur nutritionnelle.

En faisant cela on a ouvert la porte aux produits 0% de gras mais chargés en sucres et en édulcorants, et on a mis l’accent sur la consommation de glucides, soi-disant lents. Ne retombez pas dans le panneau.

Pour mincir sans abîmer votre corps ni priver votre cerveau les matières grasses doivent faire partie de votre alimentation. Une étude a même prouvé qu’un régime de perte de poids où on supprimait les glucides deux fois par semaines sans limiter les graisses était plus efficace pour perdre du poids qu’un régime 0% de matière grasse. (3)

Alors, que manger pour perdre du poids quand on est un homme ? Pourquoi pas des amandes, des pistaches et des noix de cajou ? Elles rassasient, sont bonnes pour le moral et le cerveau grâce à leur nutriments. En plus il est prouvé que consommer une poignée de noix diverses par jour fait baisser le mauvais cholestérol et le risque de maladies cardio vasculaires de 34%. (4) 

Ne vous jetez pas pour autant sur les noix de l’apéro grillées et salées. Elles ont perdu leurs qualités nutritionnelles et sont trop salées. Mais achetez-les nature, faites les très légèrement revenir à la poêle à sec avec une pincée de sel si vous voulez et voilà : un en-cas rassasiant et bon pour la forme qui remplace la viennoiserie qui vous faisait les yeux doux.

Du côté des bons gras, le jaune d’œuf, le gras de viande si l’animal a été nourri à l’herbe et en plein air, le poisson gras, les huiles d’olive vierge, de colza, de noix… sont également autorisées, voire recommandées.

Attention cependant, il y a des mauvaises graisses à éviter :

Bannir sucres et mauvaises graisses

Qu’y a-t-il de commun entre une pâtisserie industrielle, un beignet sous sachet, un hamburger de fast food ? Ils sont bourrés de sucres rapides et de graisses trans. Ces deux là doivent vraiment être bannis de votre assiette.

Les gras trans sont des graisses végétales traitées de façon industrielle et dont il est prouvé qu’elles sont extrêmement nocives. Contre toute attente, une récente étude a même dédouané les graisses saturées tout en accusant une fois de plus les gras trans. A la suite de cette étude publiée en 2015, les chercheurs ont conclu que la consommation de graisses saturées (graisse animales type viande, beurre…) n’était pas liée à un risque de mortalité spécifique, tandis que la consommation de graisses trans (graisse hydrogénées sur l’étiquette) augmentait le risque de mortalité générale de 34% et de mortalité par maladie cardiovasculaire de 28%. (5)

Les sucres rapides sont également à bannir dans le cadre d’un régime pour perdre du poids chez l’homme. Les sucres rapides sont vite absorbés dans le sang ce qui entraîne un pic de glycémie, une fringale et un stockage des graisses. Éliminez de votre vie les snacks sucrés, les sodas et même les jus de fruit, hyper riches en sucre. Et ne vous tournez surtout pas vers les sodas light, O% etc. si vous voulez perdre du ventre. D’après une étude de 2015,  la consommation quotidienne de sodas sans sucre augmente quand même l’embonpoint au niveau du ventre et les risques cardio-vasculaires. (6)

Tenter le jeûne

Le jeûne a la côte pour ses multiples bienfaits santé et parce qu’il aide à la perte de poids. Le concept de jeûne alternatif offre ainsi de nombreuses variantes pour faciliter la restriction calorique.

Le régime 5:2 par exemple, consiste à manger normalement pendant 5 jours de la semaine, mais à ne consommer que 500 calories/jour pendant 2 jours de la semaine.

Les deux jours de jeûne ne doivent pas se suivre. Par exemple, jeûner le dimanche et le jeudi. Au menu par exemple : 1 œuf au plat, 1 avocat, 1 tranche de pain complet, 100g de brocolis, 1 yaourt nature et 1 pomme.

Vous pouvez également tester une nouvelle technique qui semble avoir fait ses preuves pour mincir mais aussi pour régénérer les cellules, ralentir le vieillissement, retarder la perte de densité osseuse et réduire les risques de cancer.

C’est un chercheur californien qui a découvert les nombreuses vertus du « faux jeûne » de 5 jours et les a publiés dans une étude parue en été 2005 (7). Tenté ? C’est assez simple. Pendant 25 jour vous mangez normalement, pendant 5 jours d’affilée vous faites un « faux jeûne » :

Les 5 jours de “faux jeûne” :

  • Jour 1.  1090 calories décomposées ainsi : 10% de protéines, 56% de lipides, 34% de glucides.
  • Jour 2 à 5.  725 calories/jour : 9% de protéines, 44% de lipides, 47% de glucides

Pendant ces cinq jours consommer bouillon de légumes et tisane à volonté.

Selon le responsable de l’étude, il suffirait de faire ce jeûne une seule fois tous les 3 à 6 mois pour en ressentir les bénéfices. Les personnes obèses auraient, elles, intérêt à le faire une fois par mois.

Plus d’articles concernant les meilleurs régimes pour les hommes

  1. Relation between dieting and weight change among preadolescents and adolescents. Pediatrics, 2003.
  2. The effects of high protein diets on thermogenesis, satiety and weight loss: a critical review. Journal of the American College of Nutrition, 2004.
  3. “Intermittent, low-carbohydrate diets more successful than standard dieting, study finds.” ScienceDaily. 2011
  4. Effect of tree nuts on metabolic syndrome criteria: a systematic review and meta-analysis of randomised controlled trials. BMJ Open, 2014.
  5. Diet Soda Intake Is Associated with Long-Term Increases in Waist Circumference in a Biethnic Cohort of Older Adults: The San Antonio Longitudinal Study of Agin. Journal of the American Geriatrics Society, 2015.
  6. Trans Fats, but Not Saturated Fats, Linked to Greater Risk of Death and Heart Disease. British Medical Journal 2015.
  7. A Periodic Diet that Mimics Fasting Promotes Multi-System Regeneration, Enhanced Cognitive Performance, and Healthspan. Cell metabolism, 2015.