Le garcinia cambogia ça marche ?

Le garcinia cambogia ça marche ?

Difficile de passer à côté des nombreuses publicités vantant les mérites du garcinia cambogia, un complément alimentaire qui ferait maigrir n’importe qui, même sans régime. Alors, le garcinia cambogia ca marche pour maigrir, ça vaut le coup ? Et d’abord c’est quoi au juste ?

Le Garcinia Cambogia, c’est quoi ?

C’est un petit fruit en forme de mini citrouille qui pousse notamment en Asie du sud et en Inde où son écorce est transformée en condiment proche du tamarin (on l’appelle d’ailleurs le tamarin de Malabar).

On se sert traditionnellement de son écorce de ses feuilles ou de sa chair pour soigner diverses affections, notamment de la sphère digestive.

Cette utilisation en médecine ayurvédique et traditionnelle en Asie n’est pas un hasard : il est scientifiquement prouvé que le Garcinia Cambogia a des propriétés anti-microbiennes, anti- inflammatoires anti fungiques et anti-tumorales (1)

L’écorce miracle pour mincir?

C’est un composé présent dans son écorce qui est responsable de l’immense succès du Garcinia Cambogia : l’acide hydroxycitrique (AHC). Dans la nature, l’écorce du Garcinia Cambogia concentre 16% d’AHC.

En laboratoire, les suppléments qu’on fabrique à partir de cette écorce concentrent jusqu’à 50% d’AHC. Alors le garcinia cambogia ça marche ?

Quelles sont les propriétés minceur du garcinia cambogia ?

LE GARCINIA CAMBOGIA RALENTIRAIT LA TRANSFORMATION DU SUCRE EN GRAISSE

L’AHC aurait, selon une étude(2) menée sur des animaux, la capacité de limiter la transformation des glucides de l’alimentation en graisse corporelle.

En temps normal, une enzyme, l’ATP citrate lyase, gère le métabolisme des glucides. Il suffirait de l’inhiber pour que les glucides ne puissent plus être stockés. Et il se trouve que l’AHC du garcinia cambogia est un inhibiteur de l’ATP citrate lyase.

LE GARCINIA CAMBOGIA RÉDUIRAIT LES FRINGALES

C’est une étude (3) parue dans le American Journal of Physiology en 2005 qui l’affirme. En effet, dans cette étude réalisée sur des rats, le taux de sucre dans le sang après un repas était nettement diminué par la prise de Garcinia Cambogia.

En fait, le sucre était surtout diffusé plus lentement dans l’organisme, ce qui n’entrainait pas de pic d’insuline. Le pic d’insuline étant responsable des fringales qui suivent un repas trop riche en sucre. Toutefois si cette découverte était valable pour les rats, les études sont moins convaincantes chez l’homme.

DES RÉSULTATS PEU CONVAINCANTS

Si les études menées sur les rats étaient plutôt encourageantes, les (nombreuses) études menées par la suite sur des humains on fait retomber l’enthousiasme des professionnels de santé.

Une étude systématique publiée en 2011 (4) et reprenant les résultats de 12 essais contrôlés randomisés (les études expérimentales les plus fiables) impliquant 706 volontaires, est parvenue à la conclusion que les variations de poids entre les groupes qui avaient pris du garcinia cambogia et les groupes qui avaient pris un placebo étaient insignifiantes.

Si vous souhaitez tout de même tester les effets du garcinia cambogia et si ca marche, il est recommandé de prendre un extrait normalisé à 50% d’AHC, et ce à raison de 500 mg, trois fois par jour.

Afin d’éviter de potentiels effets secondaires il est préférable de prendre des extraits de garcinia cambogia pur, plutôt que des mélanges contenant plusieurs principes actifs (comme de la caféine en plus de l’HCA)

Des alternatives efficaces

CAFÉ VERT

Si vous vous demandez si la garcinia cambogia ca marche pour mincir, le café vert vous intéressera.

Une étude systématique (5) analysant plusieurs essais cliniques sur des humains est arrivée à la conclusion que le café vert est une solution prometteuse pour faciliter la perte de poids.

En effet, dans les différentes études analysées, les sujets qui avaient consommé du café vert avaient perdu en moyenne 2,5 kg de plus que les sujets qui avaient consommé un placebo.

La raison de cet effet café vert ? Les polyphénols du café vert ont la capacité de limiter l’absorption du glucose par voie intestinale.

KONJAC

C’est une plante utilisée depuis des millénaires en Asie. Elle renferme un élément particulièrement utile pour perdre du poids, le glucomanne. Cette fibre soluble a la propriété d’absorber jusqu’à 100 fois son volume d’eau et ralentit l’absorption du sucre dans l’intestin.

Le konjac n’apporte aucune calorie et dans le même temps il est hyper rassasiant. Il se présente sous forme de bloc (comme du tofu) de vermicelles (shirataki) ou de poudre.

La forme vermicelle est particulièrement utile dans le cadre d’un régime hypocalorique puisque bien assaisonnée avec des légumes sautées et de la sauce soja par exemple, l’illusion est parfaite d’un vrai plat de pâtes. Lors d’une étude (6)réalisée en 2005, une supplémentation en glucomanne, dans le cadre d’un régime à 1200 calories a permis aux participants de perdre 0,8kg de plus par semaine sur une période de cinq semaines. Attention, il faut être prudent lors de l’utilisation du konjac en poudre en raison de sa capacité à gonfler dans l’estomac sous l’action de l’eau.

EXTRAIT DE THÉ VERT

Le thé vert booste le métabolisme, limite l’absorption des graisses, et fait baisser la glycémie. Ce ne sont pas les études qui manquent sur le sujet, et elles sont sans équivoque quant à l’efficacité de l’ épigallocatéchine gallate (EGCG), le polyphénol du thé vert(7), (8).

Dans ces conditions, impossible ne pas lui reconnaitre le statut d’allié minceur de choix. Pour une efficacité maximum il est recommandé de prendre de l’extrait de thé vert sous forme de complément alimentaire (plus concentré) après avoir consommé du thé vert sous forme d’infusion pendant au moins deux semaines au préalable, afin d’atténuer d’éventuels effets néfastes pour le foie des gélules.(9)

HUILE DE COCO

Une huile qui fait mincir ? Avec 90 calories pour une cuillère à soupe ça parait difficile. Et pourtant…Si on l’utilise avec modération, en remplacement des graisses animales par exemple c’est possible.

L’huile de coco est constitué de triglycérides à chaine moyenne dont les propriétés sont différentes des acides gras saturés (beurre, graisses animales).

Une étude brésilienne (10)  a ainsi prouvé que, comparée à l’huile de soja, intégrer de l’huile de coco dans son régime alimentaire (30ml par jour) favorisait la perte de graisse abdominale chez la femme en surpoids.

Maintenant vous savez qu’il n’existe peu de preuves que la garcinia cambogia marche peu sur votre organisme, voici d’autres plantes qui font maigrir, soutenues par des études fiables.

  • (1)Antimicrobial, antioxidant, antitumour-promoting and cytotoxic activities of different plant part extracts of Garcinia atroviridis griff. ex T. anders.Mackeen MM, Ali AM, Lajis NH, Kawazu K, Hassan Z, Amran M, Habsah M, Mooi LY, Mohamed SM. Journal of Ethnopharmacology, 2000.
  • (2)Effect of (—)-Hydroxycitrate on Fatty Acid Synthesis by Rat Liver in Vivo.John M Lowenstein. Journal of biological chemistry 1971
  • (3)Hydroxycitric acid delays intestinal glucose absorption in rats.Peter Y. Wielinga, Renate E. Wachters-Hagedoorn, Brenda Bouter, Theo H. van Dijk, Frans Stellaard, Arie G. Nieuwenhuizen, Henkjan J. Verkade, and Anton J. W. Scheurink . American Journal of Physiology, 2005.
  • (4)The Use of Garcinia Extract (Hydroxycitric Acid) as a Weight loss Supplement: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomised Clinical Trials. Igho Onakpoya,* Shao Kang Hung, Rachel Perry, Barbara Wider, and Edzard Ernst. Journal of Obesity, 2011.
  • (5)The Use of Green Coffee Extract as a Weight Loss Supplement: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomised Clinical Trials. Igho Onakpoya,* Rohini Terry, and Edzard Ernst. Gastroenterology Research and Practice, 2011
  • (6)Experiences with three different fiber supplements in weight reduction. Birketvedt GS1, Shimshi M, Erling T, Florholmen J. Medical Science Monitor, 2005
  • (7) Inhibition of starch digestion by the green tea polyphenol, (?)-epigallocatechin-3-gallate. Sarah C. Forester, Yeyi Gu, Joshua D. Lambert. Molecular Nutrition & Food Research, 2012
  • (8)Green tea and thermogenesis: interactions between catechin-polyphenols, caffeine and sympathetic activity. AG Dulloo, J Seydoux, L Girardier, P Chantre and J Vandermander. International Journal of Obesity, 2000
  • (9)Drinking green tea before taking supplements may offer protection from toxicity. Science Daily, february 2015.
  • (10)Effects of dietary coconut oil on the biochemical and anthropometric profiles of women presenting abdominal obesity. Lipids. 2009 Jul