Comment désintoxiquer le foie

Comment désintoxiquer le foie plus rapidement

 

 

 

Indispensable aux changements de saison et après la période des fêtes si vous avez fait des excès, la détox de votre foie et de vos autres organes filtres n’est pas si compliquée à réaliser. Découvrez comment désintoxiquer le foie naturellement.

Le foie, le grand nettoyeur

Le foie est notre organe le plus lourd et c’est un de ceux qui travaillent le plus.

Il pèse en moyenne 1,5 kg et est impliqué dans près de cinq cent mécanismes indispensables du corps humain.

Le foie est un des organes que nous malmenons le plus, et pourtant il est extrêmement peu rancunier.

On peut vous enlever jusqu’à 75% de votre foie, il se régénérera et fonctionnera à nouveau.

Normal, c’est vraiment un organe indispensable et, contrairement au cœur, on ne peut pas le remplacer par une machine tant ses fonctions sont complexes :

  • Il contribue à la digestion des aliments et à la récupération des nutriments utiles dont il peut stocker certains.
  • Le foie fabrique la bile, indispensable entre autres à l’absorption et la gestion des lipides.
  • Le foie est au centre du métabolisme du glucose puisque c’est lui qui le stocke sous forme de glycogène et le redistribue quand le corps le demande. Quand il y a du glucose en excès dans le sang il le stocke sous forme de graisse.
  • Mais il a aussi un lien étroit avec notre système endocrinien, car il est indispensable à la fabrication de certaines hormones et il élimine celles qui sont en trop. Sans lui, pas d’hormone thyroïdienne, ni d’hormone de croissance.
  • Le foie fabrique l’albumine, qui est une protéine plasmatique indispensable au maintien de la juste quantité d’eau dans les vaisseaux sanguins et donc indispensable à la régulation de la pression artérielle.En cas de maladie du foie l’eau ne reste pas dans les vaisseaux et envahit le corps. Ces pourquoi les maladies liées à l’alcool entraînent parfois des œdèmes impressionnants.

Le foie est aussi l’organe qui aide votre organisme à éliminer les substances dont il n’a plus besoin, ainsi que les substances qui lui sont néfastes.

Médicaments, pollution, métaux lourds… c’est lui qui s’en charge.

Pourquoi désintoxiquer son foie

Le foie est très souvent malmené par nos modes de vie modernes et consuméristes.

  • Nous mangeons parfois trop gras et trop sucré. Et c’est notre foie qui travaille pour débarrasser notre sang des lipides et des glucides en excès. D’ailleurs, manger trop de sucre raffiné c’est s’exposer au risque de développer une stéatose du foie, c’est-à-dire un  « foie gras ».
  • Nous faisons parfois des abus d’alcool. Le foie élimine 90% de l’alcool ingéré, mais s’il en reçoit trop à gérer il le transforme en graisse, comme le sucre. L’hépatite alcoolique et la cirrhose, puis le cancer sont de graves maladies du foie dues à l’abus répété d’alcool.
  • La consommation de drogues, même douces est nocive pour le foie. La consommation de cannabis multiplie par 7 le risque de développer une cirrhose.
  • Nous prenons souvent des médicaments qui à la longue finissent par abîmer notre foie : pilule contraceptive, statines, anti-inflammatoire et anti douleur…
  • Nous sommes victimes de la pollution atmosphérique, des perturbateurs endocriniens et nous sommes parfois intoxiqués aux métaux lourds.
  • Certaines maladies comme les hépatites s’attaquent directement aux cellules de notre foie

Toutes ces agressions finissent par  fragiliser notre foie, surtout si elles sont concomitantes.

Comment désintoxiquer son foie

En réalité le foie n’a pas besoin d’être nettoyé : c’est lui le grand nettoyeur.

En revanche il a besoin d’être soutenu, voire soigné s’il a été trop sollicité ou s’il est soumis à une attaque qui détruit ses cellules. Pour cela il existe dans la nature des plantes hépato-protectrices et détoxifiantes pour aider le foie à se régénérer et à éliminer plus efficacement les toxines :

  • Desmodium adscendens

S’il n’y en avait qu’une ce serait celle-ci. Cette plante exotique pousse dans les forêts humides africaines. Ses principaux composés actifs sont l’isovitexine, un alcaloïde, ainsi que des flavonoïdes, des saponines et des anthocyanes.

Le desmodium a l’incroyable faculté de réparer les cellules du foie soumises à une agression. Il est donc naturellement utilisé en cas d’intoxication ou d’hépatite. (1)

Il s’utilise en décoction de 5 g à 15 g dans un litre d’eau. Consommer chaque jour pendant 1 mois minimum et 3 mois maximum. Il existe aussi des gélules de desmodium pour une prise simplifiée, mais soyez attentifs à ce qu’elles contiennent au moins 5 g par gélule.

  • Chardon Marie

Cette plante contient de la sylmarine en petite quantité qui est une molécule hépato-protectrice. Utilisée après une intoxication, elle répare les cellules du foie endommagé. Elle était même traditionnellement utilisée pour soigner les empoisonnements dus à l’ingestion d’ la redoutable Amanite Phalloïde.

  • Racine de pissenlit

Le pissenlit fait partie de ces herbes amères qu’il faut absolument ajouter à vos salades de printemps et d’automne pour stimuler la vésicule biliaire. Mais si vous voulez savoir comment désintoxiquer le foie, ce sont ses racines qui vous seront le plus utile pour soulager les affections hépatiques. On utilise la racine séchée en décoction et les feuilles fraîches en salade.

  • Feuilles d’artichaut

L’artichaut est un excellent légume, pas de doute, mais là aussi c’est dans la partie non consommée que se trouvent les bienfaits les plus intéressants pour le foie. Les feuilles d’artichaut sont riches en cynarine qui draine le foie, augmente le sécrétion de bile et favorise son passage vers l’intestin, où elle est éliminée avec les toxines qu’elle entraîne avec elle.

  • Chrysanthellum americanum 

Très utile en cas d’intoxication à l’alcool, cette plante protège le foie, et stimule également la production de bile ce qui lui donne des vertus détoxifiantes. En cas d’abus de boisson on peut même en consommer immédiatement pour limiter les dégâts et les risques de gueule de bois.

En bonus, le chrysanthellum prévient les calculs rénaux et biliaires et soulage les symptômes des jambes lourdes. Il est conseillé d’en prendre 1,5 g d’extrait sec par jour en cas d’excès.

Et aussi…

Les adeptes de l’homéopathie pourront s’intéresser à ces préparations pour le foie :

  • Berberis vulgaris
  • Chelidonium majus
  • Taraxacum

 

Se débarrasser des métaux lourds

 

La chélation c’est l’action de se débarrasser des métaux lourds en les liant à des molécules qui ont une grande affinité avec elles. Ces molécules (chélateurs) et leurs encombrants partenaires sont alors éliminés par les voies naturelles. Il existe plusieurs chélateurs que vous pouvez utiliser vous même :

  • L’EDTA 

Il s’agit d’un acide aminé qui a la particularité de se lier au plomb et de faciliter son évacuation. On le trouve sous forme de compléments alimentaire.

  • La Chlorella 

Cette algue piège le mercure et les métaux lourds présents dans l’environnement, et en particulier dans l’alimentation.

Il y a de petites traces de mercure dans les poissons et fruits de mer (surtout les gros poissons gras comme la saumon ou le thon), et ce mercure a tendance à se fixer dans nos graisses corporelles. Le corps met longtemps à l’éliminer, c’est pourquoi il vaut mieux consommer de la chlorella à chaque fois que vous mangez un plateau de fruits de mer ou des sushis.

De cette façon vous facilitez le travail d’élimination des métaux lourds à long terme, en évitant de re-surcharger l’organisme plus vite qu’il ne se détoxifie.

Une gélule de 4 g de chlorella par prise suffit largement. Attention, la chlorella peut être toxique puisqu’elle piège la pollution. Pour éviter d’obtenir l’effet inverse, choisissez une chlorella bio, cultivée en bassins protégés des polluants.

Comment désintoxiquer son foie avec les huiles essentielles

Si vous utilisez volontiers les huiles essentielles vous devriez tester celles-ci :

  • Lédon du Groenland 

Le « thé des esquimaux » est un bon draineur et régénère les cellules hépatiques. S’utilise diluée dans de l’huile végétale, en massage au niveau de l’organe cible.

  • Citron

Huile essentielle douce et protectrice du foie.

  • Romarin à verbénone

Régénérant hépatique et draineur. On peut l’utiliser par voie orale, ou locale, en synergie avec d’autres huiles essentielles bonnes pour le foie.

  • Carotte

Utilisée pour régénérer les cellules hépatiques agressées, elle est aussi drainante pour le foie et les reins. En massage local au niveau de l’organe cible. S’utilise également en synergie.

 

Le cocktail d’huiles essentielles détoxifiant du foie (2)  :

2,5 ml d’HE de menthe poivrée (Mentha piperita)

1 ml d’HE de céleri (Apium graveolens)

0,5 ml d’HE de carotte (Daucus carota)

0,5 ml d’HE de livèche : (Levisticum officinale)

0,5 ml d’HE de Lédon du Groenland (Ledum groenlandicum)

 

Prendre 2 goutte de ce mélange dilué dans une cuillère à café d’huile végétale, 2 fois par jour. Source : Aromazone.

Maintenant que vous savez comment désintoxiquer le foie, n’en profitez pas pour faire des abus en prévision de votre détox.

Pendant la période où vous désintoxiquerez votre foie, ne buvez pas d’alcool, évitez le sucre, l’excès de matière grasse, les pesticides, les polluants, bref, soyez en cohésion avec vous-même.

Et quand vous aurez terminé votre désintoxication, repartez sur des bases saines.

Pensez à votre foie et à tout ce qu’il fait pour vous plus souvent quand vous serez sur le point de faire des excès.

 

  1.  Studio preliminare sull’attivia epatoprotectrice di Desmodium adscendens. School of Medicine of Torino, 1995.
  2.  Foie détoxification hépatique (D. Beaudoux). Aroma-zone.com