5 produits chimiques qui font grossir

Votre poêle anti-adhésive pourrait bien vous faire grossir!

Votre poêle anti-adhésive pourrait bien vous faire grossir!

Est-ce que c’est vrai qu’il existe certains produits chimiques qui font grossir, ou est-ce que c’est n’importe quoi?

Imaginez-vous…

Si une alimentation saine et de l’exercice physique ne suffisaient pas pour rester mince?

21 ALIMENTS POUR UN VENTRE PLAT

Notre Guide Gratuit Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité

  • Mincir avec des repas délicieux et savoureux dès ce soir en saisissant votre adresse email ci-dessous
  • Accèdez immédiatement cet ebook et commencez à maigrir sans aucun engagement!

Avez-vous pensé à regarder la liste des ingrédients de votre crème pour le corps ? Mangez-vous beaucoup de conserves ?

En quoi sont les dalles de votre sol ? Les produits chimiques sont partout et sont de plus en plus soupçonnés de rendre gros. Une fois passés dans notre organisme, par la peau, l’alimentation ou l’air que l’on respire, ces produits chimiques agissent comme des perturbateurs endocriniens.

C’est à dire qu’ils imitent les hormones, en particulier les estrogènes et déclenchent dans l’organisme des réponses inadaptées.

Nous y sommes tous exposés, par l’alimentation mais aussi au travers des cosmétiques ou des produits d’entretien de la maison.

Voici la liste de ces produits chimiques qui font grossir.

BISPHÉNOL A

Ce perturbateur endocrinien se retrouve dans certains plastiques alimentaires (certaines bouteilles plastiques, revêtements de boites de conserve, de canettes…), et certaines matières plastiques utilisées au quotidien (verres de lunettes, papier thermique pour tickets).

Le BPA présent dans les contenants alimentaires a la faculté de migrer dans les aliments, d’autant plus s’ils sont gras. Une fois absorbé par le corps il se fait passer pour un estrogène et altère le métabolisme des lipides et des glucides au niveau du pancréas et des cellules adipeuses. Selon Angel Nadal un des auteurs d’une étude espagnole (1) qui a prouvé les effets négatifs du BPA sur le métabolisme, « quand vous absorbez un aliment dans lequel du BPA est présent il vous fait croire que vous mangez plus que ce que vous consommez réellement. »

Le BPA peut causer une évolution en obésité, voire en diabète de type 2 chez l’adulte, mais il est particulièrement nocif chez l’enfant, l’adolescent et l’enfant à naître. C’est pourquoi il faut être particulièrement vigilante si vous êtes enceinte ou allaitez votre bébé.

PHTALATES

Ils sont utilisés dans l’industrie du plastique pour assouplir le PVC (polychlorure de vynile). On les trouve entre autres dans les rideaux de douche, ballons, tuyaux, imperméables, matériel médical, dalles en PVC…

On en trouve également dans les aliments en raison de leur présence dans certains emballages. Peu solubles dans l’eau ils le sont en revanche dans les corps gras.

Le DEHP et le BBP sont les phtalates les plus répandus en Europe et sont reconnus comme perturbateurs endocriniens. En 2012 un lien a été fait entre l’exposition aux phtalates et l’obésité chez les jeunes enfants(2). De plus, après une longue étude épidémiologique, des chercheurs de Harvard ont conclu que les taux les plus élevés de phtalates dans le sang étaient associés à un gain de poids plus important sur 10 ans (200 grammes par an) (3).

Pour éviter de grossir, il faut donc revoir son frigo, mais aussi limiter l’utilisation des plastiques souples au quotidien…

PARABENS

Ces conservateurs censés protéger nos produits de beauté des bactéries sont des perturbateurs endocriniens qui ressemblent à des estrogènes et se retrouvent en quantités anormale dans les tissus humains. Ils ne sont pas absorbés par l’alimentation et ne passent pas par le foie : ils sont directement absorbés via notre peau !

En plus d’être susceptibles de perturber le métabolisme des graisses, et donc de nous faire prendre du poids, les paraben sont depuis longtemps soupçonnés d’être cancérigène : Un étude américaine de 2012 a permis de prouver que les parabens étaient présents dans les tissus des seins de 99% des femmes atteintes de cancer du sein étudiées (4)

Les Produits Chimiques Qui Font Grossir Dans Notre Alimentation

PESTICIDES

Pour perdre du poids rapidement il est conseillé de manger plus de fruits et légumes. Oui mais… bio sinon rien ne prouve que vous ne risquez pas d’en prendre plus. Le glyphosate par exemple, est le deuxième pesticide plus vendue en France.

C’est la molécule utilisée dans le Round up et avec laquelle sont traités les plants OGM. Elle a la capacité d’interagir de façon très néfaste avec les bonnes bactéries de notre intestin (5). Détruire ces bonnes bactéries c’est ouvrir la porte aux maladies modernes comme le syndrome de l’intestin irritable mais aussi le diabète et l’obésité.

Mais ce n’est pas tout, parmi les pesticides présents dans les produits de l’agriculture conventionnelle on trouve également de nombreux perturbateurs endocriniens responsables de prise de poids involontaire.

Si vous ne pouvez pas acheter bio, alors soyez vigilants. Les 12 fruits et légumes les plus traités aux pesticides sont les suivants :

Pommes ; fraises ; céleri ; épinards ; nectarines ; concombre ; myrtilles ; laitue ; pêche ; petits pois ; pommes de terre ; piments ; poivrons ; raisins ; tomates cerise.

Évitez les non bio ou si c’est possible, épluchez-les : c’est sous la peau que se concentrent les pesticides (et les vitamines…).

Attention au vin : en France, la vigne représente moins de 3% de la surface agricole utile mais consomme 20 % des pesticides !(6)

PFAO

L’acide perfluorooctanoïque et ses sels sont des composés perfluorés utilisés comme adjuvant dans la fabrication des textiles anti tâche,  du Gore tex mais aussi du  teflon qui empêcher les poêles et casseroles d’adhérer. Que l’on joue avec son enfant sur un canapé traité anti tache ou qu’on se fasse cuire un steak sur une poêle anti adhésive, on est exposé sans le savoir.

Or l’exposition au PFAO pourrait entrainer une élévation du taux de cholestérol ainsi qu’une atteinte des cellules du foie.(7)Qui plus est, selon une étude danoise de 2012, une exposition prénatale au PFAO cause une augmentation des risques d’obésité à l’age de 20 ans chez la femme.(8)

Alors pour éviter les produits chimiques qui font grossir  : mangez des fruits et légumes bios, préférez les conserves en verre,  utilisez de bonnes vieilles poêles en fonte pour cuisiner.

Pour vos boissons, ne réutilisez pas de bouteille en plastique, investissez plutôt dans une gourde en acier inox alimentaire. Choisissez des cosmétiques bios, ou au moins garantis sans parabens.

Enfin, soyez vigilants avec les meubles et tissus d’ameublement. Préférez notamment les meubles en bois brut non traité.

 

Crédit photo : Jean Pierre CCBY SA 2.0

  1. Rapid Insulinotropic Action of Low Doses of Bisphenol-A on Mouse and Human Islets of Langerhans: Role of Estrogen Receptor β. February 8, 2012
  2. Associations between phthalate metabolite urinary concentrations and body size measures in New York City children. Environmental Research, 2012
  3. Urinary concentrations of bisphenol A and phthalate metabolites and weight change: a prospective investigation in US women. International Journal of Obesity (2014)
  4. Measurement of paraben concentrations in human breast tissue at serial locations across the breast from axilla to sternum. Journal of applied toxicology. Mars 2012
  5. Glyphosate’s Suppression of Cytochrome P450 Enzymes and Amino Acid Biosynthesis by the Gut Microbiome: Pathways to Modern Diseases. Entropy 2012
  6. Pesticides, effets sur la santé. Expertise collective, synthèse et recommandations. Inserm 2013
  7. Acide perfluorooctanoïque et ses sels (PFOA et ses sels) Fiche toxicologique. Inrs
  8. Prenatal Exposure to Perfluorooctanoate and Risk of Overweight at 20 Years of Age: A Prospective Cohort Study. Environ Health Perspect. Mai 2012